Publié par : Marina | 21 mars 2011

Le site de Pointe-à-la-Renommée: fort pittoresque!

  
         Le phare, d’une hauteur de 15 mètres, surplombe un précipice d’une grandeur vertigineuse. Avec son toit d’une couleur rouge pompier, il attire tous les regards de ce petit coin perdu de terre. Pour accéder au site de Pointe-à-la-Renommée, situé à une douzaine d’heures de Montréal, il faut bien de la motivation : situé au bout d’un chemin de «garnotte» (c’est-à-dire du gravier) de quatre kilomètres de long, il se termine au promontoire qui abrite ce lieu très spécial, lieu de la première station radiomaritime située en Amérique du Nord.
 

Pointe-à-la-Renommée

Possédant jadis un phare construit en 1880, ce terrain a par la suite été choisi par le promoteur de télécommunications sans-fil Guglielmo Marconi en 1904 pour être une station radiomaritime, et par le fait même, être un important centre de communications sur la péninsule de la Gaspé. Dès 1907, un second phare est construit afin de répondre aux besoins de la station. Malheureusement, en 1957, celle-ci fermera ses portes pour être déménagée dans la bourgade de Rivière-au-Renard. Le phare cesse d’être en fonction quelques années plus tard (en 1975), ce qui causera peu à peu l’abandon de ce village de pêcheurs dans la décennie de 1960. En 1977, on démonte le phare afin de le rapatrier au Vieux-Port de Québec comme attraction touristique. Toutefois, grâce à la ténacité des villageois de L’Anse-à-Valleau qui se donnèrent comme mission de ramener le phare à Pointe-à-la-Renommée, celui-ci est de nouveau démonté puis réinstallé à son site d’origine en 1997, soit vingt ans plus tard, ce qui en fait le phare ayant le plus voyagé au monde! 

Le phare lorsqu’il était dans le Vieux-Québec

         Tout d’abord voué à l’abandon, le site de Pointe-à-la-Renommée possède maintenant l’un des phares les plus visités au monde et il est considéré comme une merveille de la côte gaspésienne. La maison du gardien de phare qui s’y retrouve maintenant, ainsi que la station de Marconi, sont des répliques qui ont été reconstruites au début des années 2000. La maison contient plusieurs objets d’origine, et le site présente deux expositions permanentes. La première est consacrée à l’évolution de l’histoire de la télécommunication sans fil, tandis que la deuxième se consacre à présenter la vie d’alors de ceux qui s’occupaient du phare ainsi que de ceux qui s’occupaient de la radio. En plus de ces deux activités, plusieurs sentiers de randonnée pédestre ont été mis en place près du phare, et la hauteur de la falaise permet d’observer des animaux marins tels les baleines ou les phoques. Outre cela, il y a des guides sur place afin de présenter des circuits relatant le mode de vie d’antan. 

Le démontage et la reconstruction du phare

 Marina
 
Adresse Internet officielle: http://www.pointe-a-la-renommee.com/
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :