Publié par : Anne-Marie | 27 mars 2011

Saute Moutons nouvelle version

Saviez-vous que l’on retrouve des rapides sur le fleuve St-Laurent, à quelques kilomètres du centre-ville et du Vieux Port de Montréal? Saviez-vous qu’ils sont extrêmement puissants, et qu’à certains endroits, il peut y avoir des creux de plus de dix mètres de dénivelé? Grâce à ces atouts, les rapides de Lachine sont devenus un endroit de prédilection pour les amateurs d’eau vive et de  sensations fortes.

Mois de juillet. Après-midi. Soleil et chaleur. Que demander de mieux pour une petite baignade? Mais il n’est pas ici question d’une petite baignade traditionnelle et calme. Prête, pas prête, j’y vais.

Mon amie et moi nous rendons au kiosque de Saute Moutons, près du quai de l’horloge au Vieux-Port de Montréal. J’ai déjà une vague idée de ce à quoi pouvait ressembler une expédition Saute Moutons : un «jet-boat» fait une promenade dans les rapides de Lachine. Ayant déjà fait du rafting en rivière auparavant, je me disais qu’aller dans des rapides à bord d’un gros bateau en métal serait un jeu d’enfant. Et j’ai eu tort.

Avant de partir, un employé nous a expliqué le déroulement de l’activité. Port de veste de flottaison individuelle obligatoire, évidemment. Nous avions également la possibilité de mettre un manteau imperméable, mais croyez-moi, il n’est pas d’une très grande utilité! Suite à cela, nous sommes allés nous installer à bord du bateau, les plus téméraires à l’avant et les plus prudents à l’arrière. Après avoir pris une photo de groupe, nous sommes partis à vive allure en direction des rapides. Pour les remonter, le bateau devait les contourner. À ce moment, j’ai réalisé à quel point ces rapides étaient imposants, énormes! Beaucoup plus que ce que j’avais toujours cru. Une petite voix dans ma tête m’a dit que cette excursion ne serait certainement pas une petite balade bien calme sur le fleuve.

L’instant avant de nous élancer dans le premier remous, j’ai compris que l’aventure serait semblable à une petite montagne russe. On descend et on remonte et hop, une grosse vague! On descend et on remonte et hop, une autre grosse vague! Dès les premiers instants, nous étions détrempés et tout le monde avait un sourire fendu jusqu’aux oreilles. Durant environ une heure, nous nous sommes laissés attaquer par les rapides de Lachine avec pour seule réaction des cris de joie et des éclats de rire. Le tout a passé en un éclair.

Le retour s’est effectué aussi rapidement que l’aller. J’avais prévu des vêtements de rechange, mais croyez-le ou non, je n’en ai pas eu besoin! Le bateau, qui file à près de 100 kilomètres heure, agit comme un séchoir. Pendant ce moment, profitez-en pour revivre les émotions fortes passées. Après tout, ce n’est pas tous les jours que l’on peut vivre une telle expérience à quelques pas d’une grande ville!

Difficulté: Une petite dose de courage devrait faire l’affaire!

Anne-Marie

Site internet:

http://www.jetboatingmontreal.com/

Comment s’y rendre:

http://maps.google.ca/maps?hl=fr&tab=wl

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :